Montage : des erreurs à ne pas commettre

Le montage ou la post-production est l’une des trois grandes étapes de la production audiovisuelle. Elle intervient après la préproduction et la production. Son objectif : assembler les différents fichiers vidéo et audio pour en faire un tout cohérent atteignant son but final et déterminé à l’avance. Ainsi, il arrive de commettre des erreurs et nous verrons ici, la liste la plus exhaustive possibles des erreurs à ne pas faire pour ne plus les commettre.

 

1. La bande son de mauvaise qualité

Le son est le composant le plus important d’une vidéo avec l’image. Une vidéo avec une bande-son de mauvaise qualité ne sera pas regardée à part si l’auditeur est vraiment très motivé. Il faut prêter attention le plus possible au son et cela commence dès le tournage. Rattraper une prise de son est pratiquement impossible au montage. Aussi, il ne faut pas oublier de vérifier les niveaux sonores, que les indicateurs ne passent jamais dans le rouge. Enfin, il faut bien penser à mixer les audios pour que la voix soit au-dessus de la musique d’ambiance. Bien entendu, ce conseil est le même pour l’image. Une prise de vues mal faite est difficilement rattrapable.

 

2. Avoir une musique non adaptée

Toujours dans le domaine du son, il est important de choisir une musique d’ambiance adaptée et cohérente au message de la vidéo. Une musique lente n’aura pas sa place dans un montage dynamique avec des images de sportifs en action et inversement. Il faut chercher le plus possible l’unité et la cohérence, le tout doit être naturel. L’image et la musique doivent vivre ensemble, le rythme de l’image devant être en adéquation avec la musique.

 

3. Enlever les plops, Vérifier la synchro labiale, Faire attention à la respiration

Terminons avec l’aspect sonore avec des conseils un peu plus avancés. Dans certains cas, il est possible que votre montage requière de faire de nombreuses coupes dans un discours ou un dialogue et donc de « couper la parole ». Il est même probable que vous ayez plusieurs caméras et plusieurs pistes audios pour la voix. Ainsi, il est important de s’attarder sur les détails, une fois les coupes terminées et les plans de caméras choisis. Il faut donc faire attention au « plop » ou aux bruits parasites qui interviennent. On peut les atténuer avec un léger fondu audio entre les deux coupes. La respiration de l’interlocuteur est aussi à prendre en compte au moment de coller deux séquences, le but est de donner un aspect naturel au montage. Enfin, il faut faire attention à la synchronisation labiale lorsque vous désirez varier les plans, car vous devez utiliser la même source pour toute la vidéo.

 

4. Avoir un choix graphique incohérent pour le titrage

Entrons un peu dans le domaine visuel en abordant les textes. Lorsqu’on débute dans le montage, nous pouvons avoir envie de multiplier les typographies, les tailles de caractères et les couleurs de texte. Cependant, il ne faut pas oublier d’être cohérent et d’opter pour la lisibilité. Le mieux est de choisir une typographie ou un couple à la rigueur, il ne faut pas que les textes dévient le spectateur des images. Un bon titrage est simple et lisible.

 

5. Avoir des sautes d’image

Le saute d’image est la technique classique pour dynamiser un montage et réduire la durée d’une vidéo. Cependant, il ne faut pas oublier que si la vidéo est un plan fixe et que le fond évolue, alors les éléments bougeront de manière brutale. Ainsi, il est bon d’avoir plusieurs angles de vus, un plan large, un plan moyen, un gros plan et de les faire varier afin de pouvoir couper plus doucement. Cela crée une illusion de continuité et un dynamisme dans la vidéo. Enfin, il est bon de ne pas abuser des plans trop longs par peur de couper et de rendre la vidéo ennuyante.

 

6. Avoir des faux raccords

Les faux raccords peuvent être la hantise des monteurs. En effet, le faux raccord se joue parfois dans les détails: dans le positionnement des mains et du corps de manière générale, des expressions sur le visage, dans les éléments de décor etc. N’avoir absolument aucun faux raccord est une tâche quasiment impossible mais l’idée est de les minimiser un maximum afin de ne pas perdre le spectateur et de permettre un montage naturel. De plus, il faut faire attention à ne pas téléporter les personnes filmées même lorsque vous décidez de zoomer dans l’image pour faire varier un plan artificiellement. Une personne à droite sur le plan large, devra l’être aussi sur le plan zoomé.

 

7. Faire attention aux marges admissibles

Puisque nous parlons de zoom, un petit conseil. Faites attention aux marges admissibles afin de ne pas laisser trop ou pas assez d’espace vide dans l’image. Il ne faut pas que la personne filmée soit entravée par le cadre ni qu’il y ait trop d’air. Aussi, il ne faut pas couper l’intervenant au niveau de l’épaule ou du haut de la tête par exemple.

 

8. Avoir recours à des effets gadgets

Un petit conseil rapide, évitez les transitions gadgets et les effets vidéo qui éloigneront la vidéo d’une qualité professionnelle. Ces effets peuvent rendre votre travail un aspect amateur. Soyez sobre.

 

9. De bons conseils avant d’exporter

Pour finir, voici quelques bons conseils avant d’exporter votre montage. N’oubliez pas de faire une relecture de l’intégralité de votre vidéo pour vérifier s’il n’y a pas d’erreur dans les textes, des transitions ne fonctionnant pas bien ou même des noirs causés par des séquences mal collées. Vérifiez que les bonnes pistes ne sont pas cachées ou muettes. Cette étape est essentielle afin de valider votre travail pour ne pas perdre trop de temps à devoir refaire un export. Enfin, n’oubliez pas de structurer votre projet dès le départ afin de ne pas vous perdre.

Faire un montage n’est donc pas aussi facile que cela puisse paraître. Comme on dit, le diable se cache dans les détails. Il est donc important de faire attention à tous ces différents points lorsqu’on se lance.

TOUJOURS LÀ POUR VOUS

CONTACTEZ NOUS

Pour discuter de vos projets / prendre contact / prendre un thé / vous renseigner

Adresse

20 parc Bertel
355, rue Victor Hugo
76300 SOTTEVILLE-LÈS-ROUEN

Téléphone

Robin Vallette
02 79 41 41 41

Mail

contact@aktua-prod.fr